LABORATORY PROJECT    

"Télecharger la biographie en pdf"

Cécile Massart est artiste plasticienne et pratique gravure, photographie, infographie, vidéo, sculpture, installations, et crée des livres d’artistes.

Son parcours est jalonné de rencontres, de voyages avec des artistes dans différents ateliers à travers l’Europe.

Elle enseigne ensuite la gravure de 1977 and 1989 à l’Académie d’Ixelles, et participe pendant une dizaine d’années à d’intenses recherches dans le domaine de la gravure. Ensuite, pendant 15 ans, elle dispense des cours à Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels à Mons puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre à Bruxelles.

Elle est aussi co-fondatrice de l’école d’art de Loulé au Portugal et fondatrice des éditions du Carré.

De 1980 à 1989, elle gère les projets du groupe « Missing Ink » et anime, en 1985, un atelier de Copy Art au Center Inter de Recerca Grafica in Callela en Espagne.

Ensuite, Cécile Massart se passionne pour le pixel et réalise une série d’œuvres sous le titre Graph and Pixel Story jusqu’en 1994.

En 1994, elle s’interroge sur le problème de l’identification des sites de déchets radioactifs en Europe et dans le monde.

Ses travaux sont repris sous le titre « Un site archivé pour alpha, bêta, gamma ».

Déterminée à lutter contre l’idée de camouflage des sites de déchets radioactifs, elle entend sensibiliser par le biais de son travail d’artiste les responsables qui gèrent les sites et les installations nucléaires démantelées. Le but est de les marquer afin de donner aux générations contemporaines de cet environnement un signal à transmettre, à relayer pendant des centaines d’années.

L’artiste entame alors une recherche de marqueurs spécifiques à ce domaine.

Ses oeuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques.

.